La simple limitation d'une pratique sportive antérieure constitue un préjudice d'agrément